Shémini Atzéret & Simchat Torah

 

 Immédiatement après le dernier jour de Souccot, Hoshana Rabbah est Shémini Atzéret, le huitième jour de l'assemblée. Shémini Atzéret et Simchat Torah sont célébrés ensemble sur Tishrei 22 et 23. Comme il est écrit: «Le huitième jour, vous tiendrez un rassemblement solennel – Atzéret; vous ne ferez aucune oeuvre servile. (Nombres 29:35)

Pour comprendre Shémini Atzéret et Simchat Torah, nous devons revoir quelques points. Premièrement, les sept jours de la Pâque sont suivis par une période de 49 jours du décompte de l'omer, qui culmine avec le cinquantième jour de la Pentecôte. La libération de la Pâque est liée à la révélation et au don de la Torah au Mont Sinaï et au déversement de la RUACH HAKODESH, connu sous le nom de Chavouot. Si nous regardons le cycle du festival, Shémini Atzéret est analogue à Chavouot, qui est considéré comme la conclusion ou atzéret à la Pâque. Tout comme Chavouot, un festival d'une journée, est la conclusion de Péssah, un festival de sept jours, de même Shémini Atzeret, un festival d'une journée, est la conclusion de Soukkot, un festival de sept jours.

Par conséquent, nous voyons que Shémini Atzéret est le huitième jour - c'est-à-dire le jour après "sept". Sept, étant un nombre parfait dans la Bible, signifie une unité de temps complète à mesure que chaque semaine se termine avec le septième jour appelé le Shabbat. Le huitième jour est le jour après le temps. C'est la fin des deux types de temps. Ce n'est pas seulement la promesse de la rédemption, mais le moment même de celle-ci. YAHUVEH a dit: "Reste avec moi -atzéret un jour de plus", un temps au-delà du temps.

Simchat Torah: Se Réjouir de la Torah

Enfin vient le jour le plus joyeux de tous, le jour de Simchat Torah, se réjouir de la Torah. Simchat Torah est célébrée le vingt-troisième jour de Tishrei, ou le lendemain de Shémini Atzéret. Encore une fois, il convient de noter que le mot Hébreu 'Torah' signifie «enseigner ou instruction», car elle nous enseigne notre façon de vivre, le genre de vie que YAHUVEH veut que nous menions. La Torah est la base pour comprendre toute la Bible.

La Lecture Cyclique de la Torah

Jusqu'au début du Moyen Age, il y avait plus d'un cycle en ce qui concerne la lecture de la Torah. En fait, le cycle le plus répandu a été le cycle triennal, dans lequel la lecture de la Torah a pris trois ans et s'est terminée avant la Pâque.

Dans les temps modernes, le cycle annuel de lecture devenait prédominant. Par conséquent, Simchat Torah est devenu la fin du cycle de lecture et donc son propre jour de festival. Comme nous venons de le dire, le cycle de lecture de la Torah est conclu sur Simchat Torah. Cependant, à ce moment, il est immédiatement repris depuis le début. Cela montre qu'il n'y a pas de fin à la Torah et qu'elle doit être lue et étudiée constamment, encore et encore. La Torah, comme YAHUVEH lui-même qui l'a donnée, est éternelle (Matthieu 5: 17-18).

Simchat Torah célèbre une Torah de joie, une Torah sans restrictions ou un sentiment de fardeau.

YAHUSHUA et Shémini Atzéret et Simchat Torah

Tishrei 22, Shémini Atzéret et Simchat Torah, dans l'Antiquité, étaient considérés comme une longue journée et célébrés sur Tishrei 22. Simchat Torah est une célébration de la joie dans la Torah.

Comme il est écrit dans Jean 7:37, " Le dernier jour, le grand jour de la fête de Soukkot…" Ce jour serait connu sous le nom de Hoshana Rabbah ou Tishrei 21. Dans Jean 8: 1-2, il est écrit «YAHUSHUA se rendit à la montagne des Oliviers. Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à Lui. S'étant assis, Il les enseignait." C'est le lendemain de Hoshana Rabbah, le jour attaché à Soukkot appelé Shémini Atzéret. Encore une fois, dans l'Antiquité, ce jour s'appelait aussi Simchat Torah, se réjouir de la Torah. Ainsi dans Jean 8: 5, nous voyons YAHUSHUA, l'auteur de la Torah, être interrogé à propos de la Torah le jour appelé "se réjouir de la Torah".

La Compréhension Spirituelle de
Shémini Atzéret & Simchat Torah

Dans Deutéronome 31: 9-13, à la Fête de Soukkot, vous devez lire la Torah. La septième année est appelée l'année de la libération (Deutéronome 31:10);

toutes les dettes doivent être pardonnées à ce moment (Exode 21: 2; Lévitique 25: 1-4; Deutéronome 15: 1-12; Jérémie 34: 8-22).

Les sept années sont une image du plan de 7 000 ans de YAHUVEH (Psaume 90: 4; 2, Pierre 3: 8).

La septième année est l’année de la libération et est une image du septième jour de l'ère Messianique, du Millénium ou du Ated Lavo. YAHUSHUA a fait allusion à ceci dans Esaïe 61: 1-3 et Luc 4: 16-21. La phrase "liberté aux captifs" dans Ésaïe 61: 1 parle de l'année de la libération. YAHUSHUA est en train de dire, en substance, "Je suis cette libération. Faites Moi confiance et vous serez libre." AMEN

Au temps de YAHUSHUA, il y avait un cycle de sept ans de la lecture de la Torah. De la première à la troisième année, les gens lisaient la Torah, les prophètes et les écrits. De la troisième à la sixième année, ils recommenceraient. A la septième année, ils lisaient tout. En lisant, le prêtre se tenait sur un bema et donnait la compréhension et l'enseignement (Néhémie 8: 1-12).

Cela a été fait pendant la Fête de Soukkot (Néhémie 8: 2,13-14,18).

À l'avenir, nous ferons l'expérience de la vraie Simchat Torah pendant le temps où YAHUVEH jugera les croyants du Messie en fonction des vies qu'ils ont vécues sur cette terre. À ce moment-là, quand nous entendons la vérité de la Bible et comprenons la Parole de YAH, nous pleurerons quand nous verrons comment nous avons échoué de garder et de suivre la Bible et les vérités de YAHUVEH. Mais ELOHIM dira: "Ne vous affligez pas, car la joie de YAHUVEH est votre force. " (Néhémie 8: 9-10). A ce moment, nous ne passerons pas par la répétition du festival, mais nous vivrons la «saison de notre joie», le temps du royaume Messianique sur terre. La lecture, l'enseignement et la compréhension de la Torah seront à leur apogée durant l'ère Messianique, le Millénium. Dans Esaïe 2: 1-5 et Michée 4: 1-5, YAHUSHUA, le Messie, l'auteur et l'enseignant de la Torah, enseignera à tous les peuples de la terre les voies de la Torah.

Pluie et rosée: (Geshem etTal: une prière pour la pluie)

Au festival de Shémini Atzéret, commence par une prière spéciale pour la pluie (geshem). La raison de ces prières spéciales est assez compréhensible si vous avez vécu en terre d'Israël. Les mois d'hiver en Israël sont la saison des pluies et toute la vie du pays dépend de la pluie. Si les pluies tombent dans leur saison voulue et en quantité suffisante, le sol riche produira des récoltes et des fruits abondants; sinon, le pays est condamné à la famine. Pendant les mois d'été, il n'y a pas de pluie; c'est la saison sèche. Pendant ces mois sans pluie, la terre aurait été complètement aride, le sol supérieur aurait été transformé en poussière et aurait été emporté par le vent, et la terre se serait transformée en désert stérile – si ce n'était pas pour la rosée qui se dépose sur le sol frais pendant les heures de la nuit, trempant le sol avec la douce humidité que nous connaissons sous le nom de rosée et qui scintille dans les premiers rayons du soleil comme des perles. Ainsi, la pluie en hiver et la rosée en été sont indispensables pour soutenir la vie.

Parce que ce chapitre conclut les festivals, nous examinerons la signification spirituelle des festivals pour les croyants individuels en YAHUSHUA le Messie et leur relation avec SA vie. Par conséquent, en ce moment, nous pouvons conclure avec la signification spirituelle des festivals d'automne, en particulier Soukkot, Shémini Atzéret et Simchat Torah.

YAHUVEH a conçu les saisons agricoles et météorologiques en Israël en parallèle avec la vie de chaque croyant de YAHUSHUA qui cherche à l'Aimer et à Le servir de tout son cœur. Avec leur esprit, examinons comment cela est vrai.

Chaque fois qu'une personne reçoit YAHUSHUA le Messie comme son propre Sauveur, il expérimente spirituellement la Pâque. Il doit fuir l'Égypte -Mitzrayim; le système et les voies maléfiques du monde; faites confiance à YAHUSHUA le Messie, l'Agneau de DIEU; et laissez YAHUSHUA être la porte de son cœur. En tant que croyants, nous devons alors chercher à vivre une vie sainte devant LA SAINTE TRINITÉ et faire l'expérience des Pains sans Levain. Tout comme YAHUSHUA est ressuscité des morts, nous devons considérer nos anciennes manières comme mortes et faire l'expérience de la nouveauté de la vie en YAHUSHUA le Messie. Une fois que nous faisons cela, nous pouvons être immergés dans la RUACH HAKODESH et avoir le pouvoir de YAHUVEH, l'onction dans nos vies. Sur le plan spirituel, nous avons expérimenté la récolte d’Israël au printemps dans nos vies. Lorsque nous acceptons YAHUSHUA dans nos cœurs et nos vies, YAHUSHUA commence à nous enseigner la Torah et nous montrer combien Il nous aime et nous commençons à grandir dans Sa connaissance.

A cette époque, YAHUVEH commencera à nous emmener dans un voyage spirituel à travers le désert de la vie. Sur le plan spirituel, nous allons commencer à expérimenter la saison sèche d’Israël en été. Beaucoup de choses dans nos vies ne se passeront pas comme nous l’attendions ou comme nous avons confiance en YAHUVEH. Dans le processus de faire l'expérience des déceptions et des luttes amères de la vie, si nous gardons nos yeux sur YAHUSHUA, Il nous emmènera de la Pâque à Chavouot. Là, Il révélera Ses voies et Sa Parole, la PAROLE de manière plus profonde et plus progressive. En gardant les yeux sur le Messie YAHUSHUA à travers les luttes de la vie, YAHUVEH ne nous révélera pas seulement Sa Parole et Sa voie, d'une plus grande manière, mais Il raffinera aussi notre foi comme de la farine fine, comme cela a été fait pour le blé pendant les jours du décompte de l'omer entre la Pâque et Chavouot. En attendant, si nous accordons toute notre confiance à YAHUSHUA pendant notre voyage spirituel dans le désert de la vie, alors que YAH affine notre foi et Se révèle à nous plus profondément, alors notre voyage spirituel ne se terminera pas dans le désert de la vie. HalleluYah ! Au lieu de cela, YAHUVEH nous fera avancer pour expérimenter spirituellement les fêtes d'automne et notre terre spirituelle promise.

C'est lorsque nous vivons spirituellement les fêtes d'automne - en particulier la Fête des Tabernacles, Shémini Atzéret et Simchat Torah - et que nous entrons dans notre terre spirituelle promise que YAHUVEH oindra nos vies pour Lui d'une manière impressionnante, alors que nous vivons et Le servons. et nous connaîtrons alors la plus grande joie de toute notre vie. Joie indescriptible! Mais nous expérimenterons non seulement la joie, mais aussi la danse, la louange, la victoire, la paix et le pouvoir de YAHUVEH dans nos vies. Spirituellement, nous allons expérimeter la récolte d'automne d'Israël. La pluie dans la Bible parle de deux choses: le grand déversement de la précieuse RUACH HAKODESH et une compréhension approfondie de YAHUSHUA et de Sa Parole, la Bible, dans nos vies. L'onction de la précieuse RUACH HAKODESH et la grande connaissance des vérités spirituelles seront présentes dans nos vies afin que nous puissions accomplir le but de YAHUVEH pour chacune de nos vies. Par conséquent, nous avons l'onction de YAHUVEH au nom de YAHUSHUA sur nos vies afin que nous puissions aider à faire notre part pour construire le Corps du Messie à pleine maturité et établir le Royaume de YAHUVEH sur terre jusqu'à ce que nous arrivions à ce jour lorsque nous allons gouverner et régner avec YAHUSHUA le Messie, le ROI DES ROIS et le SEIGNEUR DES SEIGNEURS sur terre pendant l'ère Messianique, le Millénium et pour toute l'éternité.

 

L'Accomplissement et la Compréhension Messianiques

Lorsque LA SAINTE TRINITE a créé l'homme et l'a placé dans le Jardin d'Eden, le Jardin d'Eden était comme le paradis, le cIEL ou le monde à venir, connu en hébreu comme le olam haba. Cependant, l'homme a péché et, par conséquent, l'homme et la terre ont été diminués par rapport à la gloire et à la beauté d'origine dans lesquelles ils ont été créés. En conséquence, YAHUVEH a élaboré un plan de 7 000 ans pour ramener l'homme et la terre à la gloire et à la majesté du Jardin d'Eden. YAHUSHUA Le Messie devait jouer un rôle central dans cette rédemption.

Dans Osée 6: 3 et Joël 2:23, les Écritures nous disent que la venue du Messie YAHUSHUA sera comme la pluie vivante. Comme discuté précédemment, en Israël, il ya des pluies printanières sous forme de rosée et de pluie, et les pluies d’automne qui constituent la grande saison des pluies. Dans Sa Sagesse, YAHUVEH a donné la saison météorologique en Israël pour enseigner la venue de YAHUSHUA le Messie. Tout comme il y a principalement des pluies printanières et des pluies d'automne en Israël, YAHUVEH a conçu deux entrées du Messie. Au cours de la première venue du Messie, le Messie remplirait le rôle de Messie ben Joseph, le Messie souffrant. Au cours de sa seconde venue, le Messie remplirait le rôle de Messie ben David, le Roi Messie. Ceux qui recevraient le Messie dans la saison de sa première venue seraient, spirituellement, comme les pluies de printemps en Israël et YAHUVEH déverserait sa précieuse RUACH HAKODESH IMMAYAH sur tous les hommes à ce moment. Cependant, le plus grand nombre de personnes qui accepteraient le Messie YAHUSHUA serait pendant la saison des pluies d'automne en Israël, qui parle de la seconde venue du Messie. Le plus grand déversement de la précieuse RUACH HAKODESH IMMAYAH serait également en ce temps-là.

Ce grand déversement de la RUACH HAKODESH IMMAYAH et la connaissance du Messie sur terre atteindront leur apogée pendant l'ère Messianique, le Millénium et se poursuivront dans l'éternité. C'est ce que les pluies d'automne en Israël sont spirituellement et c'est pourquoi YAHUVEH a donné l'instruction au peuple de prier pour la pluie pendant la saison festivale de Souccot, y compris Shémini Atzéret et Simchat Torah. Après tout, Soukkot et Shémini Atzéret et Simchat Torah nous ont été données par YAHUVEH pour nous instruire comment serait la vie pendant l'ère Messianique et toute l'éternité lorsque la connaissance de YAHUSHUA, le Messie et l'Esprit de la RUACH HAKODESH, couvriront la terre comme les eaux couvrent la mer, comme prophétisé dans le livre de Zacharie. Pour YAHUSHUA, le Messie est à la fois l'Ancienne et la Dernière Pluie et l'Enseignant de la Justice (Osée 6:3; Joël 2:23; Psaume 72: 6; 84: 5-6; Jean 3: 2; Ésaïe 55: 10-12) .

Comme ce sera glorieux de vivre avec YAHUSHUA le Messie durant ces jours! C'est l'essence des fêtes de YAHUVEH! AMEN AMEN



Print Friendly and PDF